/En camping avec les enfants

En camping avec les enfants

Finalement, faire du camping avec les enfants, ce n’est pas si compliqué. Mais il vaut mieux être prévoyant pour devancer ou éviter les problèmes qui peuvent se présenter ; cela vous aidera à réagir en cas d’incident.

Un conseil : suivez les recommandations d’Arnidol®, car faire du camping avec des enfants, cela ne s’improvise pas :

1. Choisissez un camping adapté aux besoins de la famille. Il en existe de plusieurs catégories à des prix variables. Certains sont équipés d’un espace de jeux, avec des animations pour les enfants, un accès à la plage ou à la rivière ; d’autres ont prévu des cabanes pour ceux qui n’aiment pas dormir sous une tente. Avec un enfant, il vaut mieux penser à simplifier la logistique. Les campings vous facilitent la vie avec leurs installations et leurs services sanitaires ; c’est préférable à d’autres options, comme le camping sauvage par exemple.

2. Dans un camping, vous pouvez choisir de dormir dans un camping-car ou sous une tente. Dans ce cas, choisissez une tente de bonne qualité, assez grande pour y accueillir l’enfant et quelques jouets. S’il est tout petit, le mieux est qu’il dorme avec vous. Important : si vous retenez l’option du matelas gonflable, prévoyez un matelas confortable et assez solide pour supporter le poids de tous ceux qui y dormiront de façon équilibrée.

Que faire si votre enfant a peur du noir ? Faites un essai en campant une nuit dans votre jardin ou celui d’un parent ou d’un ami, par exemple. Vous saurez ainsi si votre enfant est capable de dormir dehors et à quelle réaction vous devrez vous attendre s’il ne l’est pas ; cela vous laissera le temps de réfléchir à une solution.

3. Voyagez léger ; vous serez plus à l’aise en voiture et vous éviterez des pertes inutiles. Prévoyez obligatoirement un réchaud à gaz et une glacière au cas où le camping n’en serait pas équipé. Emportez aussi des chaises pliantes, une table, des lampes et des matelas gonflables.

Et si l’enfant veut emporter tous ses jouets ? Expliquez-lui que vous manquez de place et qu’il doit faire un effort lui aussi pour que toute la famille soit plus à l’aise pendant le voyage. Mais n’oubliez pas l’essentiel : emportez des jeux d’extérieur. Avec un ballon de foot et des pelles, les enfants ont de quoi s’amuser. De plus, la nature éveillera certainement leur créativité et ils finiront pat jouer tout seuls !

4. Si vous en avez la possibilité, visitez le camping avant de vous y rendre avec les enfants pour vérifier si l’endroit est sûr et agréé et si votre téléphone portable fonctionne.

5. Les conditions météorologiques sont le principal ennemi des campeurs. Renseignez-vous pour savoir s’il a plu quelques jours avant votre départ, car vous risqueriez de trouver un terrain détrempé ou boueux.

6. Emportez des vêtements et des équipements en fonction de la région et de la saison. Si vous allez à la montagne, prenez une veste chaude et imperméable. Que vous partiez à la montagne et à la mer, pensez à prendre des chaussures adaptées. Les enfants ont froid ? Heureusement, vous avez emporté assez de vêtements. Ils pourront en mettre ou en enlever en fonction de la température. Quelle que soit la destination, emportez des bonnets ou des casquettes pour les protéger du froid ou du soleil ; emportez des lunettes de soleil et de la crème solaire.

N’oubliez pas de prendre votre Arnidol® sun, la protection solaire naturelle dont votre enfant a besoin !

7. N’oubliez pas d’emporter un insecticide biodégradable pour que vos enfants ne soient pas dévorés par les insectes. Sachez néanmoins que la prévention contre les piqûres commence par les vêtements : Portez des manches longues, surtout tôt le matin et à la tombée de la nuit. Si vos enfants sont sujets aux piqûres ou allergiques, prévoyez une moustiquaire de voyage qui les protégera lorsqu’ils dormiront. Achetez aussi une pommade ou un baume pour calmer les démangeaisons en cas de piqûres.

8. Une fois arrivés au camping, aidez les enfants à se situer sur le terrain ; montrez-leur des arbres ou des rochers qui pourront servir de repères. Si jamais ils perdaient, ils pourraient ainsi retrouver l’emplacement facilement.

9. Apprenez aux enfants à respecter l’environnement, mais aussi à s’en méfier. Ils ne doivent pas fouiner dans les trous : des araignées ou des couleuvres pourraient s’y cacher. Montrez-leur les plantes et les espèces animales de la région qui sont inoffensives, et éventuellement comestibles, et celles qui ne le sont pas. Proposez-leur de cueillir des mûres et vous verrez leur enthousiasme. Assurez-vous de bien connaître le coin et lavez ce que vous aurez cueilli avant de le manger.

10. Montrez-leur les limites du campement et expliquez-leur qu’il est dangereux de les franchir. Donnez-leur une lampe électrique.

11. Expliquez-leur que vous ne devez pas faire de grillades ni allumer de feu en dehors des zones aménagées à cet effet. Dites-leur que le feu peut être dévastateur et qu’il suffit d’une négligence pour le provoquer.

12. Si vous voyagez avec un enfant en bas âge, munissez-vous d’un babyphone. Il vous permettra de le laisser dormir sous la tente, pendant que vous poursuivrez vos activités de la journée en toute tranquillité.

 

Et maintenant… amusez-vous bien. Goûtez au plaisir de la randonnée, dormez à la belle étoile, jouez au grand air avec les enfants. Profitez-en. Les enfants grandissent vite.

Imagen

153499388.jpg

Imagen destacada

153499388.jpg

Imagen promocionado

153499388.jpg

2014-04-07T20:28:54+00:00avril 7th, 2014|

Leave A Comment